Education aux médias & médiation numérique

Entre addiction, harcèlement, théorie du complot et fake news, le monde du Web est rempli de pièges. Fort heureusement, la Passerelle compte en son sein un médiateur numérique, Vincent Bernard, qui intervient auprès des jeunes et de leurs parents pour aborder ces sujets complexes. L’axe le plus important de sa mission ? Valoriser les usages numériques.

Lidée, c’est de faire ensemble, de monter que le numérique, ce n’est pas s’abrutir. Au contraire, c’est une source de découverte et de partage !  

C’est dans ce but que Vincent Bernard intervient, notamment dans le cadre de projet socio-éducatifs, auprès de pré-adolescents et d’adolescents. L’association propose différentes actions qui permettent aux jeunes de s’approprier le numérique, telles que la web-série l’Abribus, le Petit Journal Culturel des Jeunes ou encore la radio H2B, menée en partenariat avec le collège des Hauts de Blémont.

Le médiateur numérique intervient également lors de moments ponctuels, avec les partenaires de l’association. Ce fut notamment le cas lors d’un exceptionnel Abribus des parents réalisé avec APSIS Emergence. « Le principe est de parler des risques mais sans passer par une intervention directe. Il faut qu’il y ait un projet construit autour.» 

L’association, à travers Vincent Bernard, répond également aux parents qui s’interrogent sur la place des écrans dans leur famille, sur la gestion du temps mais aussi l’e-réputation de leurs enfants. Le médiateur numérique intervient aussi auprès de différents professionnels : animateurs, éducateurs, travailleurs sociaux, etc. Il s’agit de répondre à la question de l’intégration du numérique dans les pratiques avec les publics mais aussi de les aider à comprendre comment les adolescent s’emparent du net.

Retrouvez le médiateur numérique sur son site où il effectue une veille sur les problématiques numériques, sur Facebook et sur Twitter.